Du galo den lé vao – Limerot 30 - institu Chubri - Du galo pourr astourr

Du galo den lé vao – Limerot 30

Archiv de 2011-2012 minzz en lign le 26 de fev·riër 2021

 

► Ecoutë l’bilhèt limerot 30

► Ecoutë toutt l’emission du 07-04-2012 su Radio Laser

► S’en rtournë a la list dé bilhèt

 

En dehors de l’école, y a-t-il des animations en gallo pour les enfants ? (0'10)

Oui, il est possible de faire participer ses enfants à des animations de culture gallèse, voire d'initiation au gallo. Les associations culturelles telles que la Parebatte à Bréal-sous-Montfort, l'Épille au Sel-de-Bretagne ou encore le Cercle Celtique de Rennes accueillent les enfants à des journées de sensibilisation. Par ailleurs, la Granjagoul, la maison du patrimoine oral située à Parcé, propose de nombreuses activités aux centres de loisirs : ateliers de musique traditionnelle, ateliers contés, découverte du gallo et ateliers jeux traditionnels. Un autre rendez-vous, permettant une immersion inoubliable en culture et langue gallèse, est le séjour de vacances bilingue organisé par les Assembiés Gallèses à Plumieux dans les Côtes D'Armor, au mois de juillet.

 

Lé granfèrm e lé chfao (1'10)

Le galo, s’é in parlement qhi'é vra vivant den l’Pay dé Vao d'Vilenn. Matlao Ghiton é trjou a baloçë wo Marie-Thérèse Rochër e Bernard Mârètt, a Ghichin. Anët, sa caozz dé granfèrm e dé chfao.

Lé môt a s souvni

Ghichin, fô sètt (de) jourr de tèrr pourr nouri in chin > Guichen, il faut sept journaux de terre pour nourrir un chien (expression qui indique que la terre y est de mauvaise qualité).

Lé fèrm de châtlin > Les fermes de châtelains.

I'avë dé châtlin (…) > Il y avait des châtelains (…).

Dé bèl fèrm > Des belles fermes, des grandes fermes.

S’et[ait] dé grandd fèrm > C’était des grandes fermes.

Lé chârtiér > Les charretiers.

Dé fa i nn avin qhi’alin [sur la voiture] > Parfois ils en avaient qui étaient attelés à la voiture.

In pursan… q'alë su la v[oi]turr a chfao > Un pur-sang… qui était attelé à la voiture à cheval.

(…) pourr Messieû, pourr qe l'patron alë fèrr son comèrç (...), mnë lé pourçiao e lé viao ô marchë, a la fouèrr > Pour Monsieur, pour que le patron aille faire affaire (…), conduire les porcs et les veaux au marché, à la foire

Falë [quand même avoir] in chfa q’é disponib > Il fallait quand même avoir un cheval de disponible.

[Autrement], binm… > Autrement, eh bien…

S’é parèlh, dé fa, den lé grandd fèrm, i mètè souvent touâz chfao a (...) > Et puis aussi, parfois, dans les grandes fermes, ils mettaient souvent trois chevaux à (...).